-atrice

ÔĽŅ
-atrice

‚áí-EUR2/-EUSE, -(A)TEUR/-(A)TRICE, (-TEUR, -ATEUR, -TRICE, -ATRICE)suff.
Suff. formant des noms d'agents.
I.‚ÄĒ eur, -euse. [La base est en g√©n. un verbe, parfois un subst.]
A.‚ÄĒ Le subst. d√©riv√© (souvent adjectivable) d√©signe une personne.
1. Il désigne la personne exerçant un métier, une fonction, une activité sociale.
a) [Il varie en genre.]
b) [Avec des acceptions spéc. :] acheteur, bateleur, bridgeur, brodeur, brunisseur, danseur, etc.
‚ÄĒ [Il est au masc.¬†:] affameur, ajusteur, annonceur, arrimeur, assureur, boxeur, couvreur, d√©m√©nageur, d√©serteur, fourreur, lamineur, penseur, professeur, sculpteur, etc.
‚ÄĒ [Il est au f√©m.¬†:] effeuilleuse, entra√ģneuse (voir ce mot sous B), repasseuse, repriseuse.
2. Il d√©signe la pers. caract√©ris√©e par une inclination morale, un trait dominant et permanent du comportement ou du caract√®re¬†: accrocheur, bagarreur, bluffeur, carotteur, chapardeur, chercheur, enj√īleur, ensorceleur, flaireur, fouineur, fr√īleur, fureteur, etc.
‚ÄĒ [P. oppos. au masc., le f√©m. peut prendre une valeur p√©j.¬†:]
allumeuse. ¬ę Femme aguichante, qui cherche √† exciter les hommes¬†¬Ľ
pisseuse. ¬ę Petite fille¬†¬Ľ.
Rem. Le d√©r. peut √©galement d√©signer un animal. Il est au masc.¬†: aboyeur, dormeur, fouisseur, galopeur, hurleur, rongeur, trotteur; il est au f√©m.¬†: arpenteuse ¬ę araign√©e¬†¬Ľ, pondeuse, ventileuse ¬ę abeille¬†¬Ľ.
B.‚ÄĒ Le subst. d√©signe un agent inanim√© (il a, comme tel, un genre fixe).
1. [Il est au masc.]
a) Le mot désigne en même temps la pers. (avec variation de genre) : écouteur, éplucheur, frotteur, nettoyeur, pointeur, traceur.
b) Le mot d√©signe en m√™me temps la pers. de sexe masc.¬†: analyseur, avertisseur, br√Ľleur, changeur, chargeur, compteur, convertisseur, d√©crotteur, diviseur, dragueur, jaugeur, mesureur, nourrisseur, patrouilleur, redresseur, torpilleur, transmetteur, transporteur, verseur, viseur.
c) Le mot d√©signe uniquement un agent inanim√©¬†: absorbeur, agrandisseur, amortisseur, caboteur, catalyseur, classeur, composteur, concasseur, croiseur, culbuteur, d√©marreur, √©carteur, √©changeur, enfouisseur, escorteur, flotteur, haut-parleur, inverseur, m√©langeur, mouilleur, percuteur, planeur, propulseur, purgeur, ralentisseur, t√Ęteur, tendeur, transbordeur.
2. [Il est au fém.]
a) Il désigne un appareil ou une machine.
‚ÄĒ Le mot d√©signe en m√™me temps la pers. (avec variation de genre)¬†: balayeuse, botteleuse, cireuse, colleuse, d√©coupeuse, faneuse, faucheuse, marqueuse, moissonneuse, peigneuse, perceuse, planteuse, poin√ßonneuse, raffineuse, remplisseuse, rinceuse, tondeuse, tireuse, trayeuse, veilleuse.
‚ÄĒ Le mot d√©signe en m√™me temps la pers. de sexe masc.¬†: assembleuse, fondeuse, haveuse, limeuse, mitrailleuse, raboteuse, riveuse, scieuse, suceuse, sulfateuse, taraudeuse.
‚ÄĒ Le mot d√©signe uniquement l'agent inanim√©¬†: √©cr√©meuse, essoreuse, lessiveuse, lieuse.
b) Le mot ne désigne pas l'appareil ou la machine accomplissant le procès, mais des objets domestiques caractérisés par leur destination :
baladeuse. 1. Petite voiture de marchand ambulant. Voiture accrochée à la motrice d'un tramway. 2. Lampe électrique munie d'un long fil qui permet de la déplacer
barboteuse. ¬ę V√™tement de jeune enfant, qui laisse les membres √† nu¬†¬Ľ
boudeuse. ¬ę Si√®ge double o√Ļ deux personnes peuvent s'asseoir en se tournant le dos¬†¬Ľ
causeuse. ¬ę Petit canap√© (o√Ļ deux personnes peuvent s'asseoir pour causer)¬†¬Ľ
chauffeuse. ¬ę Chaise pour se chauffer pr√®s du feu¬†¬Ľ
coiffeuse. ¬ę Petite table de toilette munie d'une glace devant laquelle les femmes se coiffent, se fardent¬†¬Ľ
liseuse. 1. Couteau à papier servant de signet. 2. Couvre-livre amovible. 3. Petit vêtement de femme pour lire au lit
3. [Il y a deux subst. de genre différent ou un subst. ayant les deux genres.]
a) [Subst. masc. :]
arroseur. ¬ę Appareil d'arrosage¬†¬Ľ
batteur. 1. Ustensile ménager. 2. Organe principal d'une batteuse
niveleur. ¬ę Petite herse¬†¬Ľ
p√©trisseur. ¬ę P√©trin m√©canique¬†¬Ľ
sondeur. ¬ę Appareil de sondage¬†¬Ľ
trembleur. ¬ę Dispositif anim√© d'une vibration¬†¬Ľ
trieur. ¬ę Appareil servant au triage des graines¬†¬Ľ
b) [Subst. fém. :]
arroseuse. ¬ę V√©hicule (...) destin√© √† l'arrosage¬†¬Ľ
batteuse. ¬ę Machine qui sert √† l'√©grenage des c√©r√©ales...¬†¬Ľ
niveleuse. ¬ę Engin de terrassement¬†¬Ľ
p√©trisseuse. ¬ę Machine √† p√©trir¬†¬Ľ
sondeuse. ¬ę Petite sonde pour forages peu profonds¬†¬Ľ
trembleuse. ¬ę Petite tasse retenue dans une soucoupe (par un √©videmment)¬†¬Ľ
trieuse. ¬ę Machine m√©canographique¬†¬Ľ
c) Le subst. a les deux genres :]
bineur, euse. ¬ę Machine destin√©e aux binages¬†¬Ľ
centrifugeur, euse. ¬ę Appareil agissant par force centrifuge¬†¬Ľ
√©tuveur, euse. ¬ę Appareil, chaudi√®re, four √† √©tuver¬†¬Ľ.
Rem. g√©n. 1. Noms d'agents d√©riv√©s d'un subst. La base peut d√©signer une activit√©¬†: farceur, euse, subst. et adj. < farce, ou l'instrument¬†: camionneur, subst. masc. < camion, ou la mati√®re sur laquelle porte l'activit√© de l'agent¬†: zingueur, subst. masc. < zinc. GOOSSE 1975, p. 5, signale parmi les d√©r. r√©cents, form√©s sur un subst.¬†: avionneur, baroudeur, hand-balleur, pisteur. 2. Adjectivation des subst. en -eur. √Č. Benveniste (cf. Bbg. infra) consid√®re que les d√©r., quand ils sont adj., constituent une classe √† part¬†: ,,Bien que certaines formes, comme travailleur, joueur, soient communes aux deux cat√©gories, elles ne sont pas prises dans le m√™me sens, et n'ont pas la m√™me construction (...). Pour le sens, [les] adjectifs indiquent une inclination morale, un trait dominant et permanent du caract√®re¬†: travailleur ¬ę port√© au travail¬†¬Ľ, joueur ¬ę port√© au jeu¬†¬Ľ, rieur, moqueur, querelleur, farceur, menteur, jouisseur, rageur.`` Il introduit √©galement une distinction √† l'int√©rieur de la masse des noms d'agents¬†: ,,Au sens strict un nom d'agent comme danseur d√©signe ¬ę celui qui danse¬†¬Ľ, mais il a deux emplois¬†: l'un professionnel ¬ę danseur de ballet¬†¬Ľ, l'autre qu'on peut dire occasionnel ¬ę celui qui est occup√© √† danser¬†¬Ľ √† un moment donn√©.`` L'adjectivation vaut √©galement pour les noms d'instruments¬†: abaisseur (rouleau), avertisseur (panneau), broyeur (pi√®ces), diviseur (nombre), enregistreur (thermom√®tre, caisse), redresseur (prisme), transbordeur (pont), verseur (bec, bouchon), etc. 3. Opposition -ant/-eur A. Winther (cf. Bbg. infra) note qu'il existe, moins nombreux que les d√©r. en -eur, des formations en -ant, qui se r√©partissent comme les d√©r. en -eur en anim√©s ¬ę agent¬†¬Ľ (un militant) et en inanim√©s ¬ę instrument¬†¬Ľ (un battant, une imprimante). Souvent d√©r. √† partir d'un m√™me rad., les formations s'opposent s√©mantiquement. Winther montre (pp. 80-82) qu'il s'agit d'une oppos. fondamentale entre agentif et objectif¬†: ,,cette distinction simple rend compte de la diversit√©, voire de la confusion apparente, des faits qu'on peut observer. Consid√©rons le cas, simple, des noms de produits. Nous trouvons d'un c√īt√©¬†: un durcisseur d'ongles, un r√©gulateur de la tension nerveuse, un r√©v√©lateur, un fixateur (d'images photographiques); de l'autre¬†: un calmant, un euphorisant, un d√©tachant, un d√©sinfectant, un reconstituant, un adoucissant, etc. Il est clair que les d√©riv√©s du premier groupe d√©signent des agents (chimiques) d'un proc√®s sp√©cifique, d√©termin√© dans son objet, autrement dit des produits pens√©s sous l'aspect de leur fonction. Les d√©riv√©s du second groupe ne d√©signent pas sous l'aspect de la fonction, mais de la propri√©t√© dont le produit est le si√®ge. Le durcisseur est fait pour durcir les ongles, l'adoucissant a pour effet d'adoucir (...). La m√™me opposition agent/si√®ge se retrouve, dans les couples tels que¬†: charmeur/charmant, rieur/riant, amuseur/amusant, tentateur/tentant, etc., et cette opposition peut aussi √™tre interpr√©t√©e comme celle de la qualit√© active √† la qualit√© passive. De fa√ßon g√©n√©rale, la forme en -ant sera compatible avec un sujet anim√© ou non anim√©¬†: un gar√ßon amusant, une id√©e amusante, une vall√©e riante, tandis que la forme en -eur convient mieux aux anim√©s, ou √† des sujets susceptibles d'action¬†: un gar√ßon charmeur, les rieurs, un sourire charmeur, tentateur, etc (...). En ce qui concerne les noms d'anim√©s, on retrouve sans peine cette opposition gouvernant la r√©partition des suffixes, si l'on observe des formations comme¬†: les spectateurs, les baigneurs, les promeneurs, les voyageurs, d'une part, et d'autre part¬†: les assistants (ceux qui assistent √†...), les errants, les passants. Les r√©f√©rents des premiers sont d√©sign√©s comme agents responsables, volontaires, du proc√®s qui les concerne; bien que la connotation ¬ę fr√©quentatif¬†¬Ľ n'apparaisse pas ici, du fait du s√©mantisme du radical, on pourrait n√©anmoins parler de d√©signation du point de vue de la fonction, dans la mesure o√Ļ les r√©f√©rents participent au proc√®s ¬ę √®s qualit√©s¬†¬Ľ¬†: est spectateur celui qui est l√† pour regarder, voyageur celui qui se d√©place pour voyager, etc. S'il s'agit au contraire de d√©signer les sujets manifestant un proc√®s, m√™me si, ce faisant, ils se livrent √† une activit√©, on retrouve n√©cessairement la construction objective. On ne peut pas dire des errants qu'ils font en sorte d'errer, mais simplement qu'ils errent ou sont errants. Il est int√©ressant d'opposer les passants aux promeneurs d'une part¬†: ceux-ci se prom√®nent, ceux-l√† ne peuvent pas √™tre caract√©ris√©s comme faisant en sorte de passer; ils passent, objectivement; aux passeurs d'autre part¬†: ceux-ci font passer un obstacle.``
II.‚ÄĒ -(a)teur/-(a)trice. [La base est le plus souvent le rad. d'un subst. en -(a)tion; elle peut √™tre aussi un verbe.]
A.‚ÄĒ Le subst. (souvent adjectivable) d√©signe un agent humain.
1. [C'est un subst. var. en genre.]
a) [La base est le rad. d'un subst. en -(a)tion, avec en parallèle un verbe :]
acclamateur, accusateur, admirateur, administrateur, adorateur, adulateur, agitateur, animateur, annonciateur, annotateur, appréciateur, argumentateur, assimilateur, citateur, civilisateur, collaborateur, colonisateur, conciliateur, conjurateur, consolateur, consommateur,conspirateur, contemplateur, continuateur, coopérateur, créateur, déclamateur, décorateur, démonstrateur, démoralisateur, dénonciateur, dépréciateur, désorganisateur, dévastateur, dilapidateur, dissipateur, dominateur, donateur, éducateur, émancipateur, estimateur, exagérateur, expérimentateur, expiateur, explorateur, exportateur, exterminateur, fabricateur, falsificateur, fécondateur, fondateur, formateur, fomentateur, fornicateur, etc.
b) La base est un rad. obtenu par commutation avec -(a)tion, sans qu'existe parallèlement un verbe :
acteur, adjudicateur, auditeur, aviateur, compétiteur, compositeur, constructeur, correcteur, corrupteur, délateur, détenteur, déprédateur, directeur, divinateur, éditeur, électeur, instigateur, inspecteur, instituteur, inventeur, investigateur, législateur, moniteur, négateur, précepteur, prédicateur, persécuteur, prestidigitateur, producteur, promoteur, prospecteur, protecteur, rédacteur, rédempteur, répétiteur, séducteur, traducteur, etc.
c) [La base est un verbe (il n'y a pas de subst. en -(a)tion) :]
accompagnateur, blasphémateur, calomniateur, commentateur, cultivateur, dessinateur, dispensateur, ordonnateur, réformateur, sacrificateur, scrutateur, testateur, triomphateur.
d) [Il n'y a ni verbe ni subst. en -(a)tion :] contempteur, conducteur, curateur, géniteur, orateur, salvateur, sectateur spectateur, tuteur, zélateur.
2. [C'est un subst. masc.]
a) [La base est le rad. d'un subst. en -(a)tion, avec en parallèle un verbe :] argumentateur, dégustateur, distillateur, immolateur, navigateur, versificateur.
b) [La base est le rad. d'un subst. en -(a)tion sans verbe en parallèle : ]abstracteur, définiteur, descripteur, dissecteur, exacteur, instructeur, percepteur, proscripteur, répartiteur.
c) [Il n'y a ni verbe, ni subst. en -(a)tion :] amateur, buccinateur, gladiateur, prosateur, sénateur; appariteur, chiropracteur, contrefacteur, docteur, imposteur, licteur, pasteur, provéditeur, prosecteur, rhéteur, etc.
3. [C'est un subst. fém. :] cantatrice, impératrice, vocératrice.
B.‚ÄĒ Le subst. (g√©n. adjectivable) d√©signe un agent inanim√© (il a, comme tel, un genre fixe).
1. [Il est au masc.]
a) Le mot désigne en même temps la pers. (avec variation de genre).
‚ÄĒ [La base est le rad. d'un subst. en -(a)tion, avec en parall√®le un verbe¬†:] adaptateur, compilateur, indicateur, manipulateur, mod√©rateur, op√©rateur.
‚ÄĒ [La base est le rad. d'un subst. en -(a)tion¬†:] collecteur, distributeur, facteur, interrupteur, rectificateur.
b) Il désigne uniquement un agent de l'inanimé :
‚ÄĒ [La base est le rad. d'un subst. en -(a)tion avec en parall√®le un verbe¬†:] acc√©l√©rateur, accumulateur, amplificateur, aspirateur, carburateur, combinateur, commutateur, comparateur, condensateur, d√©tonnateur, √©l√©vateur, √©purateur, fixateur, g√©n√©rateur, incubateur, inhalateur, irrigateur, isolateur, modificateur, obturateur, oscillateur, pulv√©risateur, r√©frig√©rateur, r√©gulateur, r√©v√©lateur, s√©parateur, stabilisateur, totalisateur, transformateur, vaporisateur.
‚ÄĒ [La base est le rad. d'un subst. en -(a)tion¬†:] alternateur, d√©nominateur, extincteur, inducteur, injecteur, num√©rateur, projecteur, radiateur, r√©acteur, r√©cepteur, r√©flecteur, secteur, tracteur.
‚ÄĒ [La base est un verbe¬†:] alternateur, retardateur, r√©sonateur.
‚ÄĒ [Il n'y a ni subst. en -(a)tion, ni verbe¬†:] percolateur, s√©cateur, t√©l√©scripteur, vecteur.
2. [Le subst. est au fém.]
a) Il désigne en même temps un animé : médiatrice, reproductrice.
b) Il désigne seulement un inanimé : bissectrice, locomotrice.
3. [Il y a deux subst. de genre différent ou un subst. ayant les deux genres.]
a) [Le subst. est au masc. :]
automoteur. ¬ę P√©niche √† moteur¬†¬Ľ
calculateur. ¬ę Machine √† calculer utilisant les cartes perfor√©es¬†¬Ľ
excitateur, √©lectr. ¬ę Appareil (...) servant √† d√©charger un condensateur¬†¬Ľ
g√©n√©rateur (de vapeur). ¬ę Chaudi√®re¬†¬Ľ
modulateur. ¬ę Appareil, ensemble d'appareils qui modulent un courant, une onde¬†¬Ľ
moteur. ¬ę Appareil servant √† transformer une √©nergie quelconque en √©nergie m√©canique¬†¬Ľ
perforateur. ¬ę Instrument servant √† perforer¬†¬Ľ
b) [Le subst. est au fém. :]
automotrice. ¬ę Autorail¬†¬Ľ
calculatrice. ¬ę Machine de bureau qui effectue les quatre op√©rations arithm√©tiques...¬†¬Ľ
excitatrice (1893) , √©lectr. ¬ę Dynamo qui envoie le courant continu √† un alternateur¬†¬Ľ
g√©n√©ratrice (d'√©lectricit√©). ¬ę Machine transformant une √©nergie quelconque en √©nergie √©lectrique¬†¬Ľ
modulatrice. ¬ę Lampe qui effectue le changement de fr√©quence par modulation¬†¬Ľ
motrice. ¬ę Voiture √† moteur qui en entra√ģne d'autres¬†¬Ľ
perforatrice. 1. Machine-outil destinée à percer profondément les roches, le sol... 2. Mécanographie. Machine destinée à établir des cartes, des bandes perforées
C.‚ÄĒ [Le d√©r. est un adj.]
1. [La base est un subst. en -(a)tion, avec un verbe en parallèle :] centralisateur, communicateur, décentralisateur, déformateur, évocateur, excréteur, généralisateur, inhibiteur, ostentateur, préservateur, rémunérateur, sécréteur.
2. [La base est un subst. en -(a)tion :] approbateur, réprobateur.
3. [La base est un verbe :] dévorateur.
Morphol. La dérivation fr. (-eur/euse) se fait à partir de la 3e pers. du sing.
A.‚ÄĒ La finale verbale est une consonne¬†: allum-eur, bluff-eur, collectionn-eur, guillotin-eur, etc.
‚ÄĒ On notera, lorsque la voyelle ant√©p√©nulti√®me est [], le passage √† []¬†: ensorcelleur < ensorcelle, acheteur < ach√®te, meneur < m√®ne, semeur < s√®me, peseur < p√®se, etc.; cf. cependant rousp√©teur < rousp√®te.
B.‚ÄĒ La finale verbale prononc√©e est une voyelle.
1. Lorsqu'elle est suivie du graphème -e, -eur s'ajoute directement au thème : copi-eur, cri-eur, mari-eur, ri-eur, ski-eur, etc.; jou-eur, tu-eur, remu-eur.
2. Il y a élargissement du thème :
a) Le graph√®me final -t, -d, -c est sonoris√©¬†: batteur (bat), metteur (met), menteur (ment); d√©pendeur (d√©pend), fendeur (fend), fondeur (fond), pondeuse (pond); vainqueur (vainc). b) √Člargissement en [s], [z]¬†: ‚ÄĒ [s]¬†: avertisseur, blanchisseur, d√©molisseur, pervertisseur, vernisseur, etc.; ‚ÄĒ [z]¬†: diseur (dit), confiseur (confit), faiseur (fait).
c) Divers : buveur (boit), viveur (vit); preneur (prend), teneur (tient); endormeur (endort).
Productivit√©. L'option adopt√©e pour le choix des vocables √† √©tudier ‚ÄĒ entr√©es communes √† Pt ROB. et au dict. Fr√©q. t. 1 1971 ‚ÄĒ masque diff√©rents aspects du fonctionnement du suff., notamment sa place dans le vocab. techn. Dans l'√©tude Le Mouvement g√©n√©ral du vocabulaire fran√ßais de 1949 √† 1960 d'apr√®s un dictionnaire d'usage de J. Dubois et alii, reproduite ds J. et C. DUBOIS, Introd. √† la lexicogr.¬†: le dict., Paris, Larousse, 1971, p. 118, les aut. notent, √† partir d'une compar. des √©d. de 1949 et de 1969 du Pt Lar. 1906¬†: ,,Ce qui frappe aussit√īt, c'est l'importance num√©rique des disparitions (243)¬†: abr√©viateur, admoniteur, affronteur, agrippeur, attiseur, alambiqueur, alt√©rateur, abandonnateur, affermateur, amodiateur, baratteur, assembleur, ar√ßonneur, aplanisseur, etc. Quelques-uns appartiennent √† des techniques en voie de disparition ou √† des s√©ries en voie d'√©limination (attiseur, ar√ßonneur, all√©goriseur), la plupart appartiennent au vocabulaire g√©n√©ral abstrait ou √† celui du droit¬†: √©num√©rateur, exag√©rateur, gausseur, fouetteur, dissertateur, dodelineur, amodiateur, remanieur, p√©roreur, etc. Une nouvelle distribution du suffixe appara√ģt d√®s que l'on examine le d√©tail des mots introduits; ceux-ci d√©signent des machines ou des outils (46)¬†: activeur, aplatisseur, a√©rateur, assainisseur. D'autres indiquent un m√©tier (8)¬†: acupuncteur, chiropracteur, etc. Ils sont plus nombreux dans la langue des sports¬†: volleyeur, hockeyeur, talonneur. Le suffixe -eur forme surtout des substantifs d√©signant des machines. Mais o√Ļ l'√©volution de la technique intervient plus directement, c'est dans le cas o√Ļ le mot en -eur d√©signant l'ouvrier est remplac√© par le mot en -eur d√©signant la machine (ainsi adoucisseur); l'√©volution des techniques modernes apporte ainsi une profonde modification du contenu s√©mantique des mots et par voie de cons√©quence du sens du suffixe. Mais, plus souvent encore, l'agent en -eur dispara√ģt au profit de la machine en -euse¬†: assembleur remplac√© par assembleuse, lisseur par lisseuse. Celle-ci peut appara√ģtre isol√©ment¬†: tron√ßonneuse synchroniseuse. Les deux mots (ouvrier, machine) peuvent coexister¬†: trayeur et trayeuse. Le mot en -euse d√©signant la machine peut √™tre, par son sens, compl√®tement ind√©pendant du mot en -eur¬†: planteuse et planteur``. GOOSSE 1975 a √©tudi√© la n√©ol. √† partir de GILB. 1971; il note que sur un ensemble de 52 mots nouv., la plupart sont des subst.¬†: ,,Comme tels, ils peuvent d√©signer des personnes (dans la grosse majorit√© des cas) ou des appareils (15 ex.). Ajoutons les f√©minins -euse (3 ex.) et -trice (5 ex.); ils ne sont relev√©s par G que pour des personnes¬†: perforeuse, footballeuse et stripteaseuse (et 5 en -trice), alors que la langue moderne utilise cette finale souvent pour des machines; mais il s'agit de mots tr√®s techniques qu'ignorent les journaux parisiens.``
Prononc.¬†:[-], f√©m. [-√ł:z], [-(a)], f√©m. [-(a)].
√Čtymol. et Hist.
A.‚ÄĒ √Čtymologie
1. -eur a pour orig. les suff. lat. -or ou -ator des noms d'agents.
2. -euse a pour orig. le suff. -euse (< lat. -osa), fém. de -eux (< lat. -osus). Lorsque -eur s'est confondu phonétiquement avec -eux, -euse est devenu marque de fém. et a éliminé -eresse lorsque le [r] de -eur a été prononcé à nouveau.
3. -atrice a pour orig. la finale lat. -trix, fém. de mots en -tor.
B.‚ÄĒ Hist. -eur s'est confondu phon√©tiquement avec -eux [√ł] par suite de l'amu√Įssement pop. d'[r] final, et par l'influence des plur. o√Ļ [r] tombait r√©guli√®rement devant [s]. Cet amu√Įssement commence dans la moiti√© du XIIe s.; [r] est partout muet en finale au XIIIe s. (d'apr. FOUCH√Č, t. 3 1961, pp. 663-666; voir aussi Straka ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg 2, 1, p. 56; ID., M√©l. Baldinger, 1979, pp. 546-548). LEW. 1960, pp. 36-38 donne une centaine d'ex. de substitution de -eux √† -eur. Cet auteur signale en outre que ,,la prononciation parisienne de -euse, par suite de la confusion de -r et de -z, devenait parfois -eure (...) cette prononciation rapprochait les f√©m. d'adjectifs des anciens f√©minins de noms d'agents en -eure`` (p. 39).
BBG. ‚ÄĒ BENVENISTE (√Č). M√©canismes de transpos. In¬†: [M√©l. Frei (H.)] Cah. F. Sauss. 1969, n¬į 25, pp. 47-49. ‚ÄĒ CONNORS (K.). Studies in feminine agentives in selected European languages. Rom. Philol. 1971, t. 24, pp. 587-592. ‚ÄĒ DARM. 1877, pp. 102-105; p. 200. ‚ÄĒ DUB. D√©r. 1962, p. 15; pp. 40-44, 78-82, 89-92. ‚ÄĒ FAHLIN (C.). Zur Adjektivfunktion der Suffixbildungen auf -eur und -teur. Z. rom. Philol. 1942, t. 62, pp. 324-341. ‚ÄĒ GOOSSE 1975, p. 5, 7. ‚ÄĒ LEW. 1960, pp. 36-39, 133-140, 154-158, 213-214, 220-221, 344-345. ‚ÄĒ MARTZLOFF (C.). Une Pl√©thore de mots en -eur. Informat. et Gestion. 1966, n¬į 6, p. 40. ‚ÄĒ WINTHER (A.). Note sur les formations d√©verbales en -eur et en -ant. Cah. Lexicol. 1975, n¬į 26, pp. 56-84. ‚ÄĒ WOLF (H.-J.). It. romanista, quattrocentista. Rom. Forsch. 1972, t. 84, pp. 325-350.

-ateur, -atrice
‚ĚĖ
‚ô¶ √Čl√©ment servant √† former un grand nombre de noms d'agents, et d'adjectifs. Ce suffixe est une variante du suffixe -eur.
0 (…) confondant ces visages indécis (…) dans la gelée d'une seule grappe scintillatrice et tremblante.
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, Pl., t. I, p. 823.
♦ Ex. : (n.) créateur, créatrice, organisateur, organisatrice; (adj.) libérateur, libératrice, rémunérateur, rémunératrice.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.